“L’Autodrome est beau comme un théâtre Antique.”, « Être ici à Terramar est passionnant, on respire l’histoire de l’automobile faite de héros.”. Voilà quelques exemples de phrases qui viennent à la bouche des visiteurs de l’Autodrome. En l’occurrence, la première nous vient de Jean-Louis Basset, journaliste pour la magazine français Auto Heroes. La deuxième, de Loris Bicocchi et Andy Wallace, deux pilotes essayeurs de légende de la maison Bugatti, “tous deux détenteurs de records de vitesse sur EB110 et Chiron”, que le même magazine a réuni cette année pour la première fois à Terramar. 

"El Autòdrom es hermoso como un teatro antiguo"

Auto Heroes a consacré un premier reportage à l’Autodrome et à son histoire, “Autodrome perdu”, qui commence ainsi: “’Time capsule”, ‘Barn find’… Les Anglais ont le chic pour les formules définitives qui vous collent des frissons! Ces deux expressions évoquent immédiatement des portes closes qui s’ouvrent sur des univers délabrés et poussiéreux renfermant des trésors […] Mais imaginez découvrir un anneau de vitesse datant du début du XXème siècle au milieu de nulle part, un endroit qui n’aurait plus vibré au son des V12 depuis des lustres, un sanctuaire transformé en élevage de volailles, un endroit préservé des tags et des destructions depuis toujours… C’est arrivé du côté de Barcelone à quelques privilégiés qui vont pouvoir raconter cette histoire toute leur vie.

"El Autòdrom es hermoso como un teatro antiguo" 1

Au sujet de l’actualité du circuit, Auto Heroes explique qu’ “il y a quelques années, Grandprix, un groupe franco-espagnol spécialisé dans les médias et l’organisation d’évènements équestres, décidait de redonner vie à cette extraordinaire endroit. Depuis trois ans, des travaux tentent de réhabiliter l’autodrome afin d’accueillir divers évènements. La piste est trop endommagée pour permettre d’y organiser des courses ou de simples roulages mais certains de la restaurer de manière minutieuse pour que Terramar connaisse enfin la lumière. »  Ce qui donnera l’occasion de vivre et de créer de nouvelles histoire dans ce lieu magique.

"El Autòdrom es hermoso como un teatro antiguo" 2

La fascination du magazine pour Terramar s’est également exprimé dans un second reportage intitulé « Retour à Terramar ». En y invitant cette fois Bugatti, clin d’œil à l’histoire intime de la marque avec le circuit, et deux de ses plus grands pilotes essayeurs, Loris Bicocchi et Andy Wallace. “Les réunir à Terramar était le plus beau des hommages” 

"El Autòdrom es hermoso como un teatro antiguo" 3

 

De son côté, depuis l’Italie, c’est le magazine Duo Rote qui a atterri dans le Garraf, pour partir à la recherche du légendaire Autodrome de Terramar, qui demeure intacte pratiquement 100 ans après sa construction. Le plus impressionnant est l’ovale, d’environ 2km de long, et ses courbes relevées. La dernière course a eu lieu en 1956 et depuis lors le circuit a plusieurs fois changé de mains et de destin, jusqu’à l’arrivée du propriétaire actuel, qui y organise des évènements d’automobiles classiques et de promotion pour les marques. La piste est en principe fermée au public, mais nous avons eu le droit à une exception. Et nous voilà à étudier la trajectoire parfaite en faisant d’abord un passage à pied, puis en se lançant à 130 km/h pratiquement tout en haut de la courbe, à un angle de 90º. Les plaques de béton ne sont plus tout à fait jointes, et cela ressemble parfois à du motocross, la suspension de la moto se comprime…  en haut du mur, et au bord du vide. Trop d’adrénaline.    

 

"El Autòdrom es hermoso como un teatro antiguo" 5

Enfin, pour compléter cette revue de presse, signalons également le reportage de Luxury News Motor, qui essayait à l’Autodrome la Mercedes AMG C63 S, n’oubliant pas non plus de mentionner l’histoire du circuit et son avenir :

Quand une marque nous confie une voiture à essayer, nous essayons toujours de trouver le cadre le plus propice au modèle. Dans le cas de la Mercedes AMG C63 S, le défi n’était pas simple. Nous ne voulions pas nous répéter, et bien que la voiture soit  le protagoniste principal de notre histoire, nous voulions que le lieu pour l’essayer soit nous seulement emblématique, mais qu’il personnifie également  le sigle AMG. C’est pour cela que nous avons choisi l’un des circuits les plus emblématiques du monde, l’Autodrome de Terramar.

Pour comprendre et que vous puissiez apprécier ce que cela signifie de tourner ici, nous ferons une petite introduction de ce circuit, le plus ancien d’Espagne et un des plus anciens au monde.

"El Autòdrom es hermoso como un teatro antiguo" "Estar aquí es emocionante"

 

Sur le projet actuel, le reportage explique que  “dans un avenir proche, l’Autodrome de Terramar accueillera un projet de revitalisation de l’espace, qui, grâce à l’entreprise Grandprix, groupe de communication et d’organisation d’évènements franco-espagnol disposant d’une longue expérience dans le secteur équestre, accueillera des compétitions de saut d’obstacles de niveau internationale durant les mois d’hiver. Et, bien évidemment, restera en relation très forte avec le milieu de l’automobile, au travers d’évènements et de présentations pour les marques automobiles.

A ce jour, de nombreux évènements sont déjà célébrés à l’Autodrome, comme la vidéo que tournèrent Miguel Molina et Carlos Sainz en 2012, au volant d’une Audi R8 LMS prêtée par Red Bull. , la présentation mondiale de la marque Cupra en 2018, ou le tournage d’un épisode du Grand Tour d’Amazon Prime, dans lequel on peut voir les présentateurs Jeremy Clarkson, Richard Hammond et James May tourner au volant d’une Aston Martin DB4 GT lightweight et d’une Jaguar XKSS”.

L’article complet est disponible ici.

La passion pour Terramar est ainsi partagée aux quatre coins du monde, et nous souhaitons pouvoir la partager le plus possible. Parce que l’Autodrome est un lieu de moments inoubliables et spectaculaires, mais aussi peut-être simplement parce que l’on s’y sent bien.