Le projet de revitalisation de l’Autodrome de Terramar s’engage de manière claire à préserver le patrimoine architectural du site.

Comme expliqué depuis plusieurs mois, le projet de revitalisation de l’Autodrome de Terramar prévoit une restauration des masías de Can Sidós et du Clot dels Frares, ainsi que des tribunes originales du circuit. Dans les trois cas, il est prévu de conserver la structure originale des bâtiments. De la même manière, la piste, élément central du circuit, sera conservée. Elle subira des travaux de maintenance, dans le but de la préserver de la détérioration, mais en aucun cas de la dénaturer. Elle continuera par exemple d’être régulièrement désherbée et nettoyée des sédiments qui peuvent s’y accumuler. Les fissures et les trous qui peuvent se former avec le temps dans les lignes droites continueront d’être réparées et rebouchés, afin de conserver des conditions de sécurité optimales. C’est précisément pour ces raisons de sécurité, et toujours dans l’idée de préserver cet espace unique au monde, que l’Autodrome n’accueillera pas de courses automobiles sur sa piste.

Un compromiso con la historia 1

L’activité automobile prévue se concentrera sur l’accueil de présentations de véhicules ou de tournages, activités que l’Autodrome mène déjà depuis plusieurs années. L’asphaltage du circuit ou le remplacement des plaques de béton qui composent le circuit supposeraient une détérioration importante du patrimoine historique du circuit, ce qui n’est en aucun cas l’objectif du projet de revitalisation.